1er mai 2020 Fête des travailleuses et des travailleurs – Pas de confinement pour les revendications

Confiné.es, ou pas, le 1er mai doit rester une journée de mobilisation

– Pour le 1er mai 2020, l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL et FSU vous propose plusieurs modalités d’action, confiné.e depuis votre domicile :

1) Nous vous proposons dès 10 h du matin et à 15h, heure habituelle de départ de la manifestation parisienne, un moment d’envois massifs., de multiplier les messages au Président de la République: http://www.elysee.fr/ecrire-au-president-de-la-republique et au ministre de l’éducation nationale : http://www.education.gouv.fr/pid33441/nous-contacter.html#ministre   Des modèles en PDF prêts à l’emploi sont disponibles ci-dessous.

2) Afficher à votre domicile (voir les précisions juridiques ci-dessous) : affiches, drapeau, banderoles avec slogans revendicatifs

3) N’oublions pas que dans le confinement actuel, une heure de promenade est autorisée (voir les précisions juridiques ci-dessous) et rien n’interdit d’avoir un badge ou de porter des couleurs syndicales. Une petite sortie de 15h à 16h pour celles et ceux qui le souhaitent, en respectant les règles, sans regroupement est donc tout à fait possible.

Vous trouverez aussi ci-dessous l‘appel intersyndical CGT, FO, Solidaires, UNEF, UNL et FSU

La FSU Ile-de-France

Petites précisions juridiques sur ce qu’il est possible de faire sans risque :

Pour l’affichage chez vous, en terme de droit, pour les locataires, il faut l’accord du propriétaire et il y a aussi des cas particuliers lorsque l’immeuble est classé, qu’on est en zone classée… Mais ces règles ne s’appliquent que pour des affichages à l’extérieur. Donc si vous craignez des réactions désagréables du voisinage ou du propriétaire, et si techniquement c’est possible, afficher sur les vitres, à l’intérieur, là il n’y a aucun problème (ou dans votre véhicule stationné bien entendu).

– Sur « la promenade revendicative » : il semble risqué de sortir avec un drapeau ou une pancarte (un.e agent.e de police pourrait verbaliser pour « motif d’attestation non respecté »),  en revanche rien n’interdit d’avoir un badge ou de porter des couleurs syndicales. Une petite sortie de 15h à 16h pour celles et ceux qui le souhaitent, en respectant les règles, sans regroupement est donc tout à fait possible.

 

Projet4
Projet1
Projet